Nos valeurs

freecn, c’est d’abord une idée, une vision, un idéal. Pour nous, l’accès au savoir est un droit. Le rendre disponible à tous, pour tous, sans condition aucune, est un devoir.

Au fil des âges, l’art d’enseigner la médecine s’est complètement métamorphosé. D’abord transmise par voix orale pendant l’Antiquité, de maître à disciple, elle est aujourd’hui structurée à un niveau national, et organisée autour de facultés de médecine.

Elles sont jalonnées par deux concours des plus éprouvants. Elles sont notamment le fruit de deux sélections rigoureuses. La deuxième, l’ECNi, est l’examen qui va déterminer deux paramètres des plus importants : la spécialité d’exercice et le lieu de formation.

Autour de l’ECNi se sont formés de nombreux organismes à but lucratif, proposant un support de formation supplémentaire. Progressivement, les étudiants en médecine que nous sommes ont vu la sélection par le mérite se transformer en sélection par l’argent. Les valeurs de travail et de mérite se font chasser au profit de la marchandisation de la connaissance.

C’est donc cette question éthique qui nous a poussés à entreprendre cette aventure collective. Soucieux de respecter le serment d’Hippocrate, nous nous sommes engagés à ne pas se laisser “influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire”.

L’égalité des chances comme principe

Rien ne nous semble plus important que la promotion de l’égalité des chances. Nous pensons que les études de médecine devraient être accessibles à tous, sur la base de la motivation, la volonté et la capacité de travail. La sélection par l’argent, que promeuvent les organismes de préparation privée, nous paraissent contraire au principe, si important et fondamental, de méritocratie républicaine. Freecn est et restera gratuit. Les données personnelles (e-mail par exemple) ne seront jamais revendues à un tiers. Nous nous refusons à toute sorte de marchandisation de notre projet. Les coûts de plateforme étant relativement bas, nous pouvons maintenir cette dernière avec un budget très modeste (par exemple par le biais des dons). L’indépendance est pour nous un impératif catégorique. Cependant, l’indépendance n’est pas l’autarcie – bien au contraire, nous sommes très attachés à travailler étroitement avec de nombreux acteurs de l’écosystème pédagogique et médical. Par le biais de partenariats équilibrés, nous travaillons et coopérons en synergie pour apporter, à chacune de nos actions, une réelle valeur ajoutée à la plateforme.

L’entraide carabine 2.0

Et c’est plus qu’un credo, c’est la vision de freecn. En effet, nous sommes plus de 24 000 externes en médecine. Presque 70 000 étudiants en médecine au total. C’est une masse colossale de personnes qui partagent le même environnement de travail. Chacun de nous peut tellement apporter aux autres : entraide, solidarité, fraternité, partage, compagnonnage, ne sont pas que des concepts vides de sens. Freecn, c’est déjà plus de 100 étudiants en médecine et médecins (au 30 octobre 2020) qui ont collaboré pour apporter un contenu pédagogique de qualité aux externes. Nous caressons le doux rêve de pouvoir, à long terme, généraliser ce processus d’entraide et permettre à tout un chacun d’apporter sa pierre à l’édifice de la communauté carabine.

À la pointe de la technologie

Evidemment, freecn repose grandement sur la technologie. Que ce soit l’algorithme de génération des QCMs, la plateforme web, ou les applications mobiles, la nécessité de se maintenir constamment à un haut niveau technologique est majeure. Il est clair que l’informatique, et le monde virtuel qui l’accompagne et qui a un impact direct sur le monde réel, est aujourd’hui un formidable outil de productivité. Utilisée à bon escient, elle décuple les possibilités. C’est pour cela que notre équipe est composée d’ingénieurs issues des meilleurs écoles (Berkeley, Polytechnique, et 42) et travaille chaque jour d’arrache-pied pour progressivement pouvoir offrir la meilleure plateforme d’entraide carabine 2.0 possible.

Un état d’esprit résilient

Comme vous pouvez vous en douter : nous refusons le statu-quo. Le refus de la régression, de la résignation, et la recherche constante de l’innovation est un challenge constant que nous prenons à cœur d’appliquer à tous les problèmes auxquels nous faisons face. La premier d’entre eux, celui qui nous occupe le plus, est la maximisation de la qualité de ce que nous proposons. La gratuité ne doit pas être synonyme de solution de deuxième ordre. Nous cherchons à proposer un contenu aussi qualitatif et complet que possible, en gardant des objectifs et des exigences élevés. 

Nous sommes à la recherche de l’optimisation constante : comment faire mieux avec moins. De ce fait, les feedbacks – et les retours en tout genres – sont d’une importance cruciale. Ils sont recherchés, promus et grandement appréciés. Le no-ego est bien sûr de mise : aucune critique n’est personnelle, elle n’est là que pour permettre, d’une manière bienveillante, une amélioration positive. Si cet état d’esprit te convient, et que ce projet réveille en toi l’envie d’apporter ton aide à tes futurs confrères, tu peux participer à cette aventure collective !